samedi 26 février 2011

QU’EST-CE QUE LE TRANSHUMANISME QUÉBÉCOIS?

Depuis son renouvellement durant le Siècle des Lumieres, l’humanisme est une philosophie qui affirme le désir d’améliorer la condition humaine a travers la raison appliquée, surtout en encourageant la libre pensée, la liberté d’expression, l’éducation et la démocratie.

Le transhumanisme, toutefois, est un prolongement de l’humanisme et un mouvement social qui affirme la possibilité et le désir d’améliorer plus fondamentalement la condition humaine, en encourageant le développement et une plus grande accessibilité aux technologies qui permettront aux gens de vivre plus longtemps et en santé tout en augmentant leurs capacités intellectuelles, physiques et émotionnelles.

Le transhumanisme cultive donc l’étude scientifique des ramifications, promesses et dangers potentiels des technologies qui nous permettront de surmonter les limites humaines fondamentales, et des questions éthiques impliquées dans le développement et l’utilisation de ces technologies.

Le transhumanisme était implicite dans les oeuvres de plusieurs humanistes, futurologues et ethiciens pendant des siècles mais cette tendance est devenue visible avec l’émergence de livres, journaux et organismes non-gouvernementaux tel que l’Association transhumaniste mondiale (ATM) au cours des dernières années.

La convergence des nanotechnologies, biotechnologies, technologies de l’information et sciences cognitives et son impact inévitable sur la condition humaine sont en train de devenir évidents pour plusieurs.

Conséquemment le transhumanisme a obtenu une reconnaissance académique quand TransVision, la conférence annuelle de l’ATM, fut commanditée par le projet interdisciplinaire sur la bioéthique de la prestigieuse Université Yale en 2003 et ensuite par le programme de culture et technologie McLuhan de l’Université de Toronto en 2004.

Ces conférences d’avant-garde ont permis a des intellectuels de renommée internationale ainsi qu’au public de se rencontrer pour discuter de la symbiose du développement technologique et de l’innovation sociale dans un avenir ou la nature humaine continuera d’être en transition constante.

Malgré les courants neoliberaux aux États-Unis, le mouvement transhumaniste qui s’organise tranquillement au Québec reflète de façon dynamique plusieurs valeurs de la société québécoise, soit le pragmatisme et la solidarité. Le transhumanisme québécois préconise un juste milieu entre le techno-realisme et le techno-utopisme pour concevoir un nouveau projet de société.

Étant donne que certaines des percées technologiques révolutionnaires les plus anticipées ne verront peut-être le jour que dans 20 ou 45 ans, les transhumanistes québécois ne se limitent pas a la spéculation optimiste sur ce que l’avenir nous apportera.

Au contraire, ils veulent stimuler les citoyens a réfléchir de façon critique aux promesses et dangers lies a l’émergence des technologies d’amélioration humaine afin de débattre en toute rationalité de ce qui devrait etre fait ainsi qu’un ordre social au Québec ou l’on pourra mettre en oeuvre des décisions responsables.
Le transhumanisme s’étend a une échelle mondiale et l’ATM vous invite a les joindre dans ce travail important pour bâtir le mouvement transhumaniste québécois.

Soyons maîtres de nos corps!

Article de : Justice De Thezier
Directeur, Association transhumaniste mondiale
Directeur, Association transhumaniste du Québec

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire