vendredi 4 février 2011

ÉNIGMES AUTOUR DU "DÔME DU ROCHER" À JÉRUSALEM


LE DÔME DU ROCHER

Le "dôme du Rocher" ou "la coupole du Rocher" (en arabe : قبة الصخرة , Qubbat As-Sakhrah; en hébreu : כיפת הסלע, Kippat ha-Sel‘a), appelé parfois "mosquée d'Omar" à tort, « premier monument qui se voulut une création esthétique majeure de l'Islam », est un sanctuaire érigé sur ordre du calife Abd al-Malik ben Marwan à Jérusalem, sur l'Esplanade des mosquées (Haram al-Sharif), troisième lieu saint de l'islam, où s'élève aussi lamosquée al-Aqsa. Achevé en 691-692, il est actuellement associé au "miraj".

HISTOIRE :

Comme cela est noté dans l'une des inscriptions en arabe qui courent dans le bâtiment, le "dôme du Rocher" est construit en l'an 72 de l'hégire, c’est-à-dire en 691 ou 692 de l'ère chrétienne, sous le règne d'Abd al-Malik.

Il s'élève sur le "haram al-Sharif", l'esplanade de l'ancien temple de Jérusalem, dont une première version aurait été édifiée par le roi biblique Salomon, et une seconde, au VIe siècle av. J.-C., agrandie au Ier siècle av. J.-C. par Hérode Ier le Grand.

Après une nouvelle destruction en 70 de l'ère chrétienne, sur ordre de Titus, l'esplanade était restée inoccupée, jalonnée seulement de quelques ruines. La construction du dôme marque le début d'un programme de constructions sur le haram al-Sharif, qui compte notamment la mosquée al-Aqsa ou encore la coupole de la chaîne (qubbat al-Shakhra).

Élément central et majestueux de cet ensemble, le dôme fut restauré à de nombreuses reprises.

Dès le début du IXe siècle, le calife abbasside Al-Mamun faisait ainsi effacer le nom d'Abd al-Malik pour le remplacer par le sien sur l'inscription. Ensuite, chaque dynastie maîtresse de Jérusalem depuis les Fatimides jusqu'aux Ottomans a cherché à poser sa marque sur l'édifice, tout en conservant sans doute le plan et les proportions originales.

Durant les Croisades du XIIe siècle, l'édifice est transformé en église sous le nom de « Templum Domini », tandis que la mosquée al-Aqsatoute proche est transformée en palais par Baudouin de Boulogne. Les deux monuments sont tous deux rendus au culte musulman en 1187après la prise de Jérusalem par Saladin.

Néanmoins, de nombreux éléments ont été remplacés, dans les mosaïques intérieures, où l'on note en particulier des restaurations mamelouks maladroites, dans la coupole, de nombreuses fois reconstruite, ou encore dans les plafonds peints, dont les motifs peuvent être datés du XIIIe siècle.

Cependant, c'est sans doute le décor extérieur qui est le plus marqué par ces restaurations : au milieu du XVIe siècle(deux dates sont inscrites, équivalent à 1545 et 1551/52), sur ordre de "Soliman le Magnifique", il a été complètement remplacé par un revêtement de carreaux de céramique ottomans.

Entre le XVIIIe siècle et le début du XXe siècle, le monument a fait l'objet d'au moins quatre campagnes de restauration : en 1720-21 à la demande du sultan Ahmed III; en 1817 pour Mahmud II ; dans le troisième quart du XIXe siècle(1853-1874), à l'initiative d'Abdülmecid, mais terminée par Abdülaziz ; entre 1918 et 1928 par l'architecte anglais C.R. Ashbee.

Monument majeur de l'art islamique, le dôme du Rocher a très tôt fait l'objet d'études. Dès 1900, l'archéologue suisse Max Van Berchem a relevé les inscriptions, et Marguerite Van Berchem publie une étude sur les mosaïques en 1932 dans l'ouvrage de KAC Creswell, "Early muslim architecture", qui lui-même propose une analyse approfondie du monument. Mais le scientifique qui s'est le plus penché sur le monument est sans contestes Oleg Grabar, qui publie ses premières hypothèses sur sa signification en 1959. Ses articles constituent le plus important corpus sur ce sujet, sur lequel de nombreux scientifiques ont planché.

L'INSOLITE GROTTE DU ROCHER

Le Rocher abrite une grotte, à laquelle on accède par un escalier. Attestée comme mosquée en 902-903, elle est pourvue d'un mihrab dont la datation fait débat : K.A.C. Creswell, suivi par Klaus Brisch et Géza Féhévari estime qu'il est contemporain du dôme, mais Eva Baer, sur des critères stylistiques, a remis en cause cette datation, estimant que l'œuvre ne peut dater d'avant le IXe siècle, et qu'elle aurait été commandée par un membre de la famille Ikhshidide ou Fatimide.

En 1911, le capitaine Montague Parker, jeune officier britannique animée par la recherche du « trésor de Salomon », entreprit de creuser clandestinement dans cette grotte après avoir tenté durant deux ans d'atteindre le dôme par un système de souterrains ; mais rapidement découvert, il dut s'enfuir. Cet incident donna lieu à une véritable crise diplomatique, et plus tard, à de nombreuses interprétations « New Age ».


LE DÔME DU ROCHER

Le mouvement clandestin juif et le Mont du Temple

Depuis 2009, de plus en plus d'article et de missives circulent sur le web concernant un supposé complot d'extrémistes juifs visant à faire sauter le « Dôme du Rocher » à Jérusalem.

Cette idée n'est cependant pas nouvelle : au début des années 80, la police démantelait un mouvement clandestin juif qui s'était fixé le même but...
Quel était ce mouvement?
Quels étaient ses objectifs et son idéologie?

1. Le Mouvement clandestin juif

Pour mieux comprendre ce que fut le mouvement clandestin juif (ou Jewish Underground) et ses ramifications dans le présent, il est nécessaire de focaliser notre attention sur une date: le 17 septembre 1978. C'est à cette date en effet que Menahem Begin, premier membre du Likoud à devenir premier ministre, signait à Camp David les accords de paix avec l'Égypte. Ces accords prévoyaient une rétrocession des territoires du Sinaï à l'Égypte et marquaient le début du plan d'autonomie pour les Palestiniens de la bande de Gaza.

Pour beaucoup de juifs de droite, dont notamment les membres du Gush Emunim, le "parti des croyants" (mouvements des colons juifs) et le Kach ("Ainsi!", un parti extrémiste fondé par le rabbin Meir Kahane), Begin était considéré - avant la signature des accords - comme un héros.

D'une part par le soutien explicite qu'il apportait aux mouvements de droite comme le Gush (qu'il n'hésitait pas à appeler "mes chers enfants"), mais également comme premier politicien de droite à devenir premier ministre.

Depuis la création d'Israël en effet, la politique avait toujours été dominée par les travaillistes (dont Ben Gourion fut probablement la figure la plus connue). On peut se faire une idée de l'admiration des nationalistes israéliens pour Begin en lisant ces mots de Meir Kahane, fondateur du mouvement Kach

"Pour la première fois depuis sa création, l'État d'Israël a, au poste de Premier Ministre, un homme qui pense comme un juif, agit comme un juif, parle à la télévision avec une kippa sur sa tête et en fait prononce "cet unique petit mot" que nous avons attendu que prononcent Ben-Gurion, Sharett, Eskhol, Golda, Rabin et Pérès [NDT, le petit mot en question est "Dieu"]. (...) Il cite les psaumes et remercie le Tout-Puissant. Miracle? Miracle des Miracles." (Kahane, 1977, p.20)

Kahane, élu membre à la Knesset, également connu pour ses positions racistes anti-arabes, fut assassiné en 1990 par un extrémiste musulman (son parti fut plus tard interdit).

En signant ces accords, Begin était soudain devenu un traître, provoquant des réactions extrêmement vives dans les milieux nationalistes juifs. A la veille de la date limite du retrait du Sinaï en avril 1982, les étudiants des écoles religieuses nationalistes (Yeshivot) arrivèrent par centaines pour soutenir les familles de colons qui devaient être évacués. Les étudiants établirent également deux colonies (Don-Yehiya, 1994, p. 276).

Des membres de la Knesset se joignirent également aux protestataires. Pourtant rien n'y fit: Begin, soutenu par son ministre de la défense Ariel Sharon, envoya 20.000 soldats qui évacuèrent les colons.

Une autre conséquence, plus radicale, de la signature des accords de paix, fut la création en 1978 d'un mouvement clandestin juif (Jewish Underground) dont les membres provenaient du camp sioniste nationaliste et tout particulièrement du Gush Emunim.

Le "Jewish Underground" était composé de deux factions: l'une était dirigée par Yehuda Etzion et prévoyait de faire sauter le Dôme du Rocher.

L'autre, dirigée par Menachem Livni, avait pour objectif de punir les Arabes et venger ainsi la mort de juifs (Don-Yehiya, 1994, p. 278-279). Cette dernière faction se mit en évidence au début des années 80 par des attaques contre les maires de villes palestiniennes de Naplouse ou Ramallah.

Alors que ces attaques avaient eu un certain écho à l'époque, la découverte du complot orchestré par le mouvement clandestin pour faire sauter le Dôme du Rocher (appelé aussi "l'abomination" par les extrémistes juifs) provoqua un choc lors de sa découverte en 1984 et une vague de protestations au sein du camp nationaliste.

2. Sionisme et messianisme

Les membres du mouvement clandestin étaient habités par de profondes convictions messianiques: la victoire éclatante remportée par Israël lors de la Guerre de Six Jours était considérée comme le signe divin d'une rédemption prochaine. Se fondant sur les écrits des rabbins Kook père et fils (Abraham Itzhak Hacohen Kook, premier rabbin en chef des implantations juives en Israël et son fils Zvi Yehuda Kook), Etzion et Yeshua Ben Shoshan (autre membre fondateur du mouvement) voyaient dans le sionisme séculaire un mouvement saint "dont l'émergence annonçait le début de la rédemption venue du ciel" (Sprinzak, 1993, p.470).

Contrairement aux mouvements fondamentalistes anti-sionistes pour qui le sionisme "n'est que la parodie sacrilège d'une rédemption qui ne saurait venir que de Dieu" (Mayer, 2001, p.33), les extrémistes nationalistes et ses branches dissidentes comme le mouvement clandestin considèrent que le "sionisme occupe une fonction dans le plan messianique et qu'il est donc vital et sacré. Il y a une mission juive que seul le sionisme peut remplir. Mais une fois qu'il aura réalisé son destin et qu'il se sera épuisé lui-même et son sécularisme, sa religiosité latente fera son apparition" (Aran, 1991, p.276).

En d'autres termes, le nationalisme n'est qu'une étape sur la route qui mènera à la rédemption.

Dans une perspective de rédemption, la rétrocession de territoires à l'Egypte constituait donc un pas en arrière. Etzion et Ben Shoshan y voyaient le signe divin qu'un affront avait été commis:

"Littéralement messianiques, les deux [Etzion et Ben Shoshan] se convainquirent que le pas en arrière de Camp David devait avoir des causes plus profondes que la faiblesse de Begin. Il aurait pu s'agir d'un signal direct venu du ciel indiquant qu'un affront majeur avait été commis, une erreur responsable de ce désastre politique. Seul un acte majeur de désacralisation pouvait expliquer l'amplitude du désastre: la présence, sanctionnée par le gouvernement israélien "d'infidèles" et de leur temple sur le Mont du Temple, le site juif le plus saint, l'endroit où avait été bâtis le premier et le second temple et où serait bâti le (futur) troisième temple." (Sprinzak, 1989, p.176)

Contrairement à leurs maîtres à penser, Zvi Yehuda Kook et Zvi Tau (considéré par certains comme le fils spirituel de Zvi Ehuda Kook) qui, voyant le soutien du peuple israélien au plan de paix de Begin voulaient cesser leurs activités (Don-Yehiya, 1994, p.277), Etzion et Ben Shoshan décidèrent de monter une opération pour détruire le Dôme du Rocher. Cependant l'opération n'eut pas lieu: aucun rabbin n'avait accepté de donner son accord (Sprinzak, 1986).

3. Pourquoi faire sauter le Dôme du Rocher?

Les deux extrémistes agissaient en pensant que Dieu les avait punis pour ce qu'ils considéraient comme un affront: la construction du Dôme du Rocher sur le Saint des Saints juifs. On trouve une explication alternative - et plus récente - aux efforts des extrémistes juifs pour faire sauter le Dôme du Rocher dans une interview du rabbin Yisrael Ariel, un ancien membre du "Mouvement pour stopper le retrait du Sinaï" et un des plus ardents défenseurs du mouvement clandestin juif:

"Aujourd'hui nous devons nous demander: pourquoi Dieu nous a-t-il fait cela [Ariel parle ici du plan de désengagement d'Ariel Sharon de la bande de Gaza]? Pourquoi après deux décennies, sommes-nous à nouveau confrontés à une crise de ce genre? (...) Je ne dirai que ceci: lorsque le Créateur, le Saint, ne peut placer sa shekhina ("présence divine") nulle part, pourquoi devrions-nous nous reposer? Lorsque les années passent et qu'aucune action adéquate n'est entreprise, les plaies se déchaînent. À l'époque de David, plus de 70'000 personnes payèrent de leur vie le fait que le tabernacle ne soit pas déplacé à Jérusalem - alors que voulons-nous aujourd'hui? Nous qui n'avons fait aucun sacrifice, la colère divine ne devrait-elle pas s'abattre sur nous? Le Saint veut que nous commencions et il continuera. Donc commençons!" (Haaretz,31.12.2004)

On peut donc distinguer différents objectifs poursuivis par les extrémistes voulant faire sauter le Dôme du Rocher:

a) apaiser le courroux divin provoqué par la désacralisation du lieu où devrait être reconstruit son temple;

b) hâter la reconstruction du troisième temple sur le Mont du Temple .

Outre ces deux objectifs on peut également encore distinguer entre un objectif purement politique - torpiller définitivement le processus politique entre Israël, les Palestiniens et les autres pays arabes - et un autre objectif religieux: le Mont du Temple étant une source d'énergie et de vitalité, il doit être détruit pour enlever leurs forces aux arabes. Cette thématique est reprise dans les écrits du rabbin cabaliste Yeshua Ben Sasson :

"Cette conception qui voit le Mont du Temple comme une source de vitalité et de force qui affecte la situation dans laquelle se trouvent les habitants d'Israël est partagée - pour le meilleur et pour le pire - par la plupart des activistes du Mont du Temple. Il y a 25 ans, cette croyance amena le rabbin Yeshua Ben Sasson à identifier le Mont du Temple comme la fontaine d'où les ennemis d'Israël tiraient leur vitalité et leur force." (Haaretz, 31.12.2004)

Dans les conceptions messianiques, l'approche du rédempteur est précédée d'une "série de cataclysmes si profonds et si uniques qu'ils semblent dissoudre les lois de la nature et de la mortalité" (Rapoport 88, p.208).

Cette période est donc considérée comme une période de grands maux et de grands malheurs. Dans cette perspective, un terroriste pourrait - en présence d'événements dissonants par rapport à la prophétie - tenter de provoquer lui-même ces grands maux. La destruction du Dôme du Rocher et ses conséquences politiques au niveau mondial pourrait remplir cette fonction.

4. Trois scénarios pour l'avenir

Le messianisme constitue un des traits essentiels de la doctrine du Gush Emunim. Pour ses membres, les événements qu'ont été la création de l'Etat d'Israël en 1948 et la victoire quasi-miraculeuse et fulgurante de 1967 constituent des signes de la rédemption prochaine du peuple juif. Pour les adeptes de cette doctrine, Dieu s'est à nouveau manifesté, démontrant qu'il n'avait pas abandonné ses enfants et qu'il était prêt à les soutenir.

Les événements qui ont suivi devaient cependant contredire cette doctrine: la victoire à la Pyrrhus de 1973, les accords de Camp David de 1978 et les accords d'Oslo en 1993.

Dans ce genre de situations de dissonance entre doctrine messianique et disconfirmation effective sur le terrain, trois scénarios sont possibles:

1) un affaiblissement des mouvements religieux par l'abandon de ses membres de la doctrine messianique et par une démission du mouvement à titre individuel;

2) la recherche d'un prétexte biblique pour expliquer les revers et l'adoption d'une attitude passive ;

3) une hyperactivité religieuse qui pourrait culminer dans des actes de terrorisme suicidaire (Sprinzak, 1998, p.122-123)

5. Hyperactivité religieuse: malédictions et complots

Le plan de désengagement du Premier Ministre Ariel Sharon marque une étape supplémentaire dans la succession des événements dissonants vis-à-vis de la doctrine messianique. Depuis l'annonce du plan, on a observé en Israël une recrudescence de l'activité religieuse: on peut signaler d'une part la répétition d'une malédiction cabalistique proférée à l'encontre de la personne considérée comme l'obstacle au plan de rédemption et d'autre part la découverte de complots visant à détruire le Mont du Rocher.

À la veille de l'assassinat d'Ythzak Rabin en 1995, un groupe de rabbins - qui le considéraient comme un ennemi du peuple juif pour avoir cédé des terres aux Palestiniens - avait prononcé à son encontre une malédiction cabaliste appelée pulsa denura ("les lanières de feu").

Cette malédiction - considérée comme l'une plus terribles de la cabale - condamnait sa victime à périr dans les 30 jours qui suivaient (les sources diffèrent ici: pour d'autres sources, le délai donné à la victime serait d'une année) (Stern, 2003, p.96; Haaretz, 4.05.2005). 31 jours plus tard, Rabin était mort.

On a pu observer que, après l'annonce du plan de désengagement, Ariel Sharon avait été menacé - comme l'avait été Ythzak Rabin - de la pulsa denura. Ainsi Yosef Dayan, un des rabbins responsables de la malédiction contre Rabin déclarait:

"Si des rabbins disent qu'une "pulsa denura" doit être organisée, je suis prêt à le faire immédiatement (...) Il y a des gens qui veulent Sharon mort... je fais partie de ceux-là. M'est-il interdit de combattre?" (AP 15.09.2004; Newsweek 4.10.2004)

Comme l'ont montré les événements de ces dernières semaines, le prochain retrait de la bande de Gaza a également re-activé et stimulé des plans pour faire sauter le Dôme du Rocher.

Ainsi, le 17 mai 2005, le quotidien "Haaretz"(17.05.2005) signalait que cinq juifs, associés à un complot pour faire exploser le Dôme du Rocher avec une roquette anti-char, avaient été arrêtés ("Voice of America", 17.05.05). Le quotidien révélait également la découverte par les autorités d'un second complot. Les terroristes auraient lancé des grenades après avoir tiré leur roquette et se seraient suicidés.

6. En Conclusion

En guise de conclusion, il faut souligner que tous les religieux juifs ne participent pas du messianisme typique du Gush Emunim et même au sein du mouvement, seule une très faible minorité est prête à franchir la ligne de la non-violence, comme les protagonistes du mouvement clandestin juif dans les années 1980.

Jusqu'au retrait définitif en septembre de la bande de Gaza, les services de sécurité intérieure israéliens auront fort à faire pour déjouer les complots de cette minorité visant à s'attaquer à l'un des monuments les plus saints de l'Islam, le Dôme du Rocher. Comme nous avons essayé de le démontrer ici en faisant un bref historique du mouvement clandestin juif, les projets de destruction du Dôme du Rocher et l'hyperactivité religieuse sont réapparus systématiquement depuis les premières concessions de l'Etat d'Israël aux Palestiniens.

Les complots contre le troisième lieu saint de l'Islam et les menaces proférées à l'encontre Premier Ministre Ariel Sharon après l'annonce de son plan de retrait ne constituent donc pas un fait exceptionnel, ni nouveau. Cependant, comme l'a montré l'assassinat d'Ythzak Rabin, les actes d'un individu isolé, imprévisibles pourraient avoir des conséquences dramatiques sur tout le Proche-Orient et sur le monde.


LE « 3ème TEMPLE »!
L’OCCUPATION PRÉPARE JÉRULASEM À LA VENUE DE L’ANTÉCHRIST!


Le temps de l'Antéchrist semble imminent .. Les sionistes sont déterminés, plus que jamais, à reconstruire le 3ème temple…

Des sources révèlent que l’occupation est en pleins préparatifs pour la venue de l'Antéchrist ! Ajoutant que, selon la prophétie d’un rabbin juif du 18ème siècle, cette synagogue sera établie à la date mentionnée sur les ruines de la Mosquée Aqsa!

L’occupation a la forte intention de démolir la Mosquée, mais les conditions actuelles ne sont pas favorables pour le faire, ont noté les sources.

Ces sources ont précisé qu’il y a un accord entre le gouvernement et les partis en Israël pour l’ouverture le 16 mars 2010, de cette synagogue, ainsi qu’une coopération palestinienne de l’autorité de Mahmoud Abbas pour faciliter la cérémonie d’ouverture et empêcher toute initiative islamique pour défendre la Mosquée.

À la lumière des préparatifs israéliens pour réprimer toute initiative de défense de la sainte Mosquée ce 16 mars 2010, l’autorité d’occupation empêche tous les fidèles jérusalémites de moins de 50 ans d’entrer à la Mosquée et a lancé une vaste campagne d’arrestations contre les jeunes palestiniens de la ville sainte.

Pour leur part, les milices d’Abbas ont kidnappé hier jeudi 14 citoyens palestiniens supposés affiliés au Hamas dans les gouvernorats de Tulkarem, Naplouse, Jenin et Qalqiliya.

Le temps de l'Antéchrist semble imminent .. Les sionistes sont déterminés, plus que jamais, à reconstruire le « 3ème Temple »!
Selon les événements en cours, l'Antéchrist est peut-être déjà parmi nous ..

JÉRUSALEM EST L’AXE CENTRAL DE L’HISTOIRE UNIVERSELLE
Al Aqsa en danger, le début de la Fin...


Mathieu 24 verset 15 nous met en garde : « Lorsque l'abomination de la désolation s'établira en lieu et place de la Mosquée du Dôme qui aura été détruite, nous nous trouverons à la Fin du Monde »

Or il se trouve que cette semaine, des bulldozers ont entrepris la destruction de deux chambres ainsi qu'une porte de ladite Mosquée

La prophétie s'accomplit .. Les sionistes maçonniques sont entrain de briser le présent lieu de culte pour y bâtir le 3ème Temple où il sera fait vie de cette abomination…

L'Homme, introduira dans un lieu sacré, par la force de l'autorité publique et par son art, une construction qui lui sera propre…

Soyez certains, vous qui lisez mes lignes, que nous appartenons à cette tranche de millénaire qui verra de ses yeux advenir la Fin

Quand donc vous verrez dans le lieu saint l' Abomination de la Désolation, dont le prophète Daniel a parlé.

Là ce sera Le Signe ultime de la fin des temps. Quel est le lieu Saint ?

Il s'agit du sanctuaire le plus sacré au monde, où était placé l' Arche d' Alliance, avec les Tables des Dix Commandements de Moïse, dans l' Ancien Temple de Jérusalem, à l'époque du roi Salomon...

Or nous entendons de plus en plus de bruits sur Jérusalem, et sur l'intention de juifs Orthodoxe de reconstruire le Temple de Jérusalem à l'identique du roi Salomon, sur l'Esplanade des Mosquées...

Si le Temple de Salomon est construit à l'identique cela signifie qu'il y aura édification de ce Lieu Saint... Quand la reconstruction sera opérée, on y déposera le fameux symbole religieux pour lequel le Christ est mort il y a 2000 ans, à savoir l'Abomination de la Désolation...

Alors ce sera vraiment la fin de cet Ancien Monde et le début du Nouveau. Jérusalem est la cité Sainte. C'est là que débute l'histoire de l'humanité à travers l'Ancien Testament et le Nouveau Testament et c'est que l' histoire de l'humanité prendra fin.

Jérusalem est l'Axe central de l'Histoire du Monde...
L'Antéchrist y établira son empire de domination sur le Monde…

RESTRICTION D’ACCÈS AU DÔME DU ROCHER

- Le dôme

Son accès est interdit aux non-musulmans alors que jusqu'en 1998, il leur était autorisé s'ils étaient munis d'un billet d'entrée.

Le 12 mai 2009, Benoît XVI se rend au "Dôme du Rocher", devenant ainsi le premier pape à y pénétrer.

Depuis ces dernières années, Israël autorise l'accès au Dôme du Rocher uniquement aux hommes et aux femmes mariés, respectivement âgés d'au moins 50 et 45 ans.

- L'esplanade

Jusqu'au milieu du XIXe siècle, l'accès à la zone était également interdit aux non-musulmans. À partir de 1967, ceux-ci se sont vu accorder un droit d'accès restreint, mais les prières non musulmanes restent interdites sur le Mont du Temple.

En 2000, la visite considérée comme provocatrice du Premier Ministre israélien Ariel Sharon au Mont du Temple déclencha la Seconde Intifada. Cet évènement entraîna le retour de l'interdiction d'accès aux non-musulmans.

En 2006, la zone fut rouverte aux visiteurs non musulmans, sauf le vendredi et pendant les jours fériés pour les musulmans.

En 2009, la zone est toujours ouverte aux non musulmans, mais l'accès aux mosquées ne leur est pas permis.

Le 28 janvier 2011, le Dôme du Rocher est survolé par une curieuse sphère lumineuse

3 commentaires:

  1. Je retrouve quelques petites phrases à moi. www.prophtiereconciliationdesnations.blogspot. Si c'est le cas je suis flatté parce que moi même je ne me prive de faire de temps à autres des copiers collés. Bon ce qui m'intéresse spécialement c'est d'avoir un avis sur la question suivante : on assiste au déploiement de l'armée US en Israël. Cela corrobore-t-il la prophétie de Mat 24 disant qu'Israël serait occupé par des armées étrangères ???? Merci de bie vouloir m'aider à analyser le sujet. saintmichel41@yahoo.fr

    RépondreSupprimer
  2. Do you desire to be rich, famous, powerful in life or have you been looking for an opportunity to be a member of the great BROTHERHOOD Illuminati or are you a business man or woman and you want your business to move to the top or are you a pastor an artist or are you tired of poverty and you want instant wealth. Here is the best place for you to be and experience a total turn around in your life. Be warn you must be 18 years and aboveYou can contact US via EMAIL ADDRESS: (thegreatilluminati28@gmail.com) whatsApp or call this mobile line +2348154637647 to be a member of the great illuminati.YOU ARE WELCOME TO THE GREAT BROTHERHOOD TEMPLE OF THE GREAT ILLUMINATI BUT BE WARNED.

    RépondreSupprimer
  3. Easy way to join the Illuminati brotherhood in the world. Are you a business man or an artist,Politici ans and you want to become big, Powerful and famous in the world, join us to become one of our official member today.you shall be given an ideal chance to visit the illuminati and his representative after registrations is completed by you, no sacrifice or human life needed, Illuminati brotherhood brings along wealth and famous in life, you have a full access to eradicate poverty away from your life now. it only a member who is been initiated into the church of illuminati have the authority to bring any member to the church, so before you contact any body you must be link by who is already a member, Join us today and realize your dreams. we also help out our member in protection of drugs pushing Whatapps +2348154637647 : Email thegreatilluminati28@gmail.com

    RépondreSupprimer