mardi 1 février 2011

L’EAU DU ROBINET ET L'EAU EN BOUTEILLE = FLUOR, CONTAMINANTS, BACTÉRIES, ETC…

Le taux de fluor toujours croissant déposé dans la nourriture, l’eau, l’air est une grande menace pour la santé humaine et pour l’environnement. Aucune fonction essentielle du fluor, aucun bénéfice pour les humains n’ont jamais été prouvés.
Nous n’ajoutons pas de l’arsenic ou du plomb à l’eau potable. Pourtant, nous y ajoutons du fluor, plus toxique que le plomb et juste un peu moins que l’arsenic.

Le taux de fluor toujours croissant déposé dans la nourriture, l’eau, l’air est une grande menace pour la santé humaine et pour l’environnement. Aucune fonction essentielle du fluor, aucun bénéfice pour les humains n’ont jamais été prouvés.
Le fluor est un poison que nous assimilons au quotidien sans même nous en rendre compte.. Le fluor est présent dans l’eau du robinet, dans le sel de cuisine, dans certains plats congelés, certaines bouteilles d’eau minérales, dans le Prozac (antidépresseur au fluor : Fluoxétine) … et dans bien d’autres produits de consommation !

L’EAU EST UN ÉLÉMENT VITAL
Tous les habitants de la Terre – hommes, femmes et enfants – ont une chose en commun : ils ont besoin d'eau. De fait, il nous en faut 2 litres et demi par jour pour rester en santé.


Le fluor, un poison au quotidien !
envoyé par neozore47. - Plus de trucs et astuces en vidéo.

Est-il nécessaire d’avaler le fluor ?

Lorsque l’eau fluorée est bue, le fluor contaminé s’associe en tout premier lieu à la structure des dents ainsi qu’aux tissus de la cavité buccale. L’action dentaire proprement dite est donc purement topique, c’est-à-dire qu’elle ne dépend que du contact du fluor avec les dents et tissus; il est donc inutile d’en avaler.

Le fluor ne prévient-il pas la carie dentaire ?

Non. En plus d’être toxique, le fluor est complètement inefficace dans la lutte contre la carie. Les données officielles du CDC (Center for Disease Control) aux USA démontrent que la fluoration de l’eau constitue un échec lamentable en matière de prévention de la carie dentaire. Les données statistiques officielles de 2002 indiquent que les deux états américains les plus fluorés, soit le Kentucky et West Virginia, sont frappés par les taux de carie les plus élevés, alors que les états les moins fluorés, Utah et Hawaï, sont ceux où les taux de carie sont les plus faibles.

Quels sont les effets du fluor sur la santé ?

Le fluor est aussi toxique que l’arsenic, le mercure et le plomb. L’EPA/NIOSH Hazardous Waste book, une référence sur les déchets toxiques, indique sous Fluorure de sodium : «Substance utilisée afin de produire des tissus cancéreux en laboratoire. Effets d’une surdose : brûlures, tremblements, faiblesse musculaire, maux de tête, difficulté respiratoire, vomissements, affecte les dents, les structures musculo-squelettiques,(…) mutations cellulaires.

Irritant corrosif. Affecte la reproduction. Utilisé dans le nettoyage chimique, la fluoration de l’eau, en tant que fongicide et insecticide (…) ». De plus, les fluorures mis dans l’eau sont souvent contaminés par de l’arsenic, le plomb, l’aluminium et le mercure. Dans les aqueducs, le fluor corrode les conduits et installations d’eau potable et ces débris de corrosion contaminent l’eau.

L’industrie de l’armement utilise également le fluor en tant qu’agent actif dans la composition d’armes chimiques tel que le gaz innervant mortel Sarin, tristement célèbre suite à l’attentat de 1995 à Tokyo, de même que dans l’agent orange. Lorsqu’en 1995 les Nations Unies inspectèrent l’Irak pour vérifier sil ne fabriquait pas en secret des armes chimiques, elles cherchaient : du fluorure d’hydrogène, du fluorure de potassium, du fluorure de sodium, du bifluorure d’ammonium, du biflorure de potassium et de la fluorine, couramment utilisés dans les pesticides en tant que poison.

LISTE DES MUNICIPALITÉ DU QUÉBEC AVEC DE L’EAU FLUORÉ
Au Québec, pas moins de 40 municipalité ont de l’eau fluoré…

1- Québec
2- L’Ancienne-Lorette
3- Charlesbourg
4- Lac St-Charles
5- Loretteville
6- Sillery
7- Saint-Émile
8- Vanier
9- St-Gabriel-de-Valca
10- Bécancour
11- St-Grégoire
12- Ste-Angèle-de-Laval
13- Précieux Sang
14- St-Gabriel
15- Trois-Rivières
16- Windsor
17- Dorval
18- Pointe-Claire
19- Beaconsfield
20- Baie d’Urfé
21- Kirkland
22- Ste-Anne-de-Bellevue
23- Dollard-des-Ormeaux
24- Fermont
25- Montmagny
26- St-Romuald
27- Saint-Jean Chrisostome
28- Laval
29- Sainte-Thérèse
30- Boisbriand
31- Blainville
32- St-Janvier-de-Mirabel
33- Châteauguay
34- Mercier
35- St-Paul-de-Châteauguay
36- St-Urbain
37- Sainte-Martine
38- Farnham
39- Laprairie
40- Verchères

PROBLÈMES LIÉ À L’EAU EN BOUTEILLE
FLUOR + CONTAMINANTS + BACTÉRIES + ETC…


Qu'elle provienne d'un torrent, d'un robinet ou d'une bouteille en plastique, l'eau est quelque chose dont on ne peut se passer. Et les Canadiens adorent l'eau embouteillée. En 2009, nous en avons consommé plus de 940 millions de litres... assez pour remplir 7 millions de baignoires.

L'eau embouteillée peut provenir d'à peu près n'importe où... il peut s'agir de l'eau des glaciers, d'une eau distillée, d'une eau minérale – différente de l'eau de source qui, elle, contient moins de minéraux – ou encore de l'eau du robinet qui a été traitée pour en retirer le chlore et le fluor et à laquelle on a ajouté des minéraux pour en améliorer le goût. Il y a aussi l'eau à saveur d'orange ou de citron, ou encore celle à base d'herbes aromatiques qui donnent une saveur différente. Enfin, l'eau embouteillée, c'est fondamentalement tout ce qui est préemballé.

Les sondages révèlent que les consommateurs l'achètent pour le goût et parce qu'ils croient obtenir un produit plus sûr que l'eau de ville, quoique rien ne prouve que ce soit le cas! Mais c'est la façon dont le produit est vendu.

Si vous regardez les étiquettes, la plupart évoquent une crête montagneuse vierge et l'eau des glaciers ou en affirme la pureté, et il n'y a rien de foncièrement mal à ça... mais le consommateur doit savoir ce qu'il recherche avant d'acheter une marque donnée. Et encore, saviez-vous que 93% des bouteilles d’eau sur le marché contiennent du fluor!!!

L’EAU EN BOUTEILLE, PAS TRÈS PROPRE…

Inquiétés par l'innocuité de l'eau du robinet et étrangement rassurés par l'industrialisation de l'alimentation, les consommateurs se sont tournés en grand nombre, au cours des dernières années, vers l'eau en bouteille pour étancher leur soif. Parce que c'est pratique, parce que c'est à la mode et surtout parce que c'est plus propre.

Or toutes ces motivations doivent aujourd'hui être remises en question sérieusement au regard des résultats d'une étude pas très complaisante envers l'industrie de l'eau embouteillée, étude que vient de dévoiler l'Environmental Working Group (EWG) aux États-Unis.

Installé à Washington, le groupe de pression, qui traque les risques sanitaires liés à la consommation pour mieux les enrayer, a passé au crible 10 marques importantes d'eau en bouteille distribuées chez nos voisins du Sud. Plusieurs de ces produits, présents entre autres sur les rayons de la multinationale de la distribution Wal-Mart, se retrouvent aussi au Québec et au Canada. L'analyse visait à mesurer la présence de contaminants dans ces eaux que l'on dit irréprochables.

Résultat? «L'industrie de l'eau en bouteille fait la promotion d'une image de pureté, écrit l'EWG dans son rapport final [www.ewg.org], mais les tests en laboratoire révèlent la présence étonnante de produits chimiques dans chaque bouteille analysée, dont plusieurs contaminants toxiques.»

L'organisme précise toutefois que ces substances impropres ont été décelées à des taux qui respectent les normes fédérales américaines, mais dans deux cas elles contreviennent aux normes sévères de la Californie. Parfois, les consommateurs peuvent aussi trouver l'un ou l'autre de ces contaminants dans l'eau du robinet.

N'empêche, contre un à trois dollars le litre, l'eau en bouteille est loin d'être aussi impeccable et proprette qu'on veut bien le laisser croire. Et l'Environmental Working Group le prouve en déclinant le nom des 38 contaminants découverts. Ceux-ci vont du coliforme fécal — un indice de pollution de l'eau — aux résidus classiques de pesticides, en passant par des traces d'engrais chimiques, de Tylenol, de toluène (un hydrocarbure) ou d'arsenic. Rien de moins.

Un portrait chargé

Dans le détail, six marques analysées contenaient des traces de contaminants d'origine agricole, généralement liés à l'usage d'engrais, et trois marques pouvaient se vanter de soigner autant qu'elles abreuvent : les laboratoires d'analyse de l'Université de l'Iowa et de l'Université du Missouri, en charge de l'étude, ont en effet révélé la présence d'acétaminophène, un antidouleur assez populaire merci, mais aussi de théobromine, un dérivé de la caféine.

Autre constat : des traces d'acétaldéhyde, de lisobutane, de toluène, d'octane ou encore de napthalène, utilisés dans l'univers du plastique, ont été retrouvées dans l'eau de neuf marques placées sous microscope.

Par ailleurs, sept échantillons contenaient des substances radioactives, dont le célèbre radium-228, ce qui fait dire à l'EWG que l'eau en bouteille «n'est pas la solution miracle» puisqu'elle «est exposée aux mêmes sources de contamination que l'eau du robinet», le plastique de la bouteille en plus. Et d'ajouter: «L'eau embouteillée n'est certainement pas la solution quand on cherche de l'eau exempte de contaminants.»

Pour le groupe de pression environnementaliste, la voie royale que les consommateurs devraient emprunter pour être rassurés coule finalement de source: il suffit de filtrer l'eau du robinet — avec un bon filtre au charbon ou autre. L'EWG rappelle au passage que 44 % de l'eau mise en bouteille aux États-Unis provient d'ailleurs du robinet, qu'elle soit traitée ou non.

Au Canada, ce type d'eau se retrouve dans les bouteilles de Dasani et d'Aquafina, deux marques populaires à la distribution épidémique détenue par les géants Coca-Cola et Pepsi. Les étiquettes de ces eaux, généralement exposées à côté de vraies eaux de source, précisent toutefois qu'il s'agit d'eau de la distribution publique. Comprendre: elle vient d'un aqueduc, le même qui amène le précieux liquide inodore, incolore et sans saveur dans les robinets des maisons.

Pour toutes ces raisons et plus encore, l'organisme américain conseille donc aux consommateurs de mettre rapidement une croix sur les bouteilles en plastique au profit de contenants en acier inoxydable remplis d'eau du robinet filtrée. Il suggère aussi de faire pression sur les gouvernements afin qu'ils renforcent les lois en matière d'embouteillage de l'eau, et ce, pour que l'industrie qui aspire à faire de l'argent comme de l'eau fasse preuve aussi, à l'avenir, de plus de transparence quant à la nature réelle du produit qu'elle met sur le marché.

L’EAU EN BOUTEILLE ET LES BACTÉRIES!

Ce que recherchent Don Warburton et ses collègues, ce sont les bactéries, qui causent les maladies et qui peuvent contaminer l'eau embouteillée.
L'eau peut généralement supporter un nombre infini de bactéries, qui peuvent croître de moins de 10 par millilitre à quelque 100 000 par millilitre en moins d'une semaine ou en dix jours. C'est pourquoi nous incitons les gens à considérer l'eau comme un aliment susceptible de se contaminer.

Comme tout produit alimentaire, l'eau en bouteille contient des bactéries d'origine naturelle; elles proviennent de la source et sont inoffensives. On retrouve d'ailleurs les mêmes microbes dans l'eau de ville, avant qu'elle ne soit désinfectée à l'usine de traitement.

Et la durée de vie de ces microbes est surprenante. M. Warburton, qui a examiné divers échantillons, n'en revient pas!

La rapidité avec laquelle les bactéries croissent, le nombre qu'elles atteignent et leur durée de vie m'ont réellement surpris. Nous avons découvert que certaines bactéries survivent plus d'un an. J'ai même ici l'exemple d'une bouteille que nous avons achetée il y a trois ans, et qui contient toujours des bactéries revivifiables à des niveaux élevés.

Elles n'ont pas grand-chose à manger dans l'eau. Alors elles utilisent des techniques de survie exceptionnelles. Elles entrent dans un état temporaire de mort apparente, en se rapetissant et en ralentissant leur métabolisme. Certaines se dévorent entre elles.

Don Warburton

Nous avons constaté que les pseudomonas aident la croissance des salmonelles dans l'eau embouteillée. C'est très intéressant, car elles meurent plutôt vite lorsqu'elles sont seules, alors qu'ensemble, elles survivent plus longtemps.
M. Warburton a préparé une liste de choses à faire et à ne pas faire à l'intention des consommateurs... surtout de ceux qui sont vulnérables à la maladie. Voici ce qu'il recommande :

Recherchez un produit désinfecté, traité à l'ozone ou aux rayons UV à l'usine. Les bactéries sont moins susceptibles de survivre dans l'eau gazéifiée. Si le produit n'a pas été ozonisé, assurez-vous qu'il ait été filtré pour éliminer les bactéries.
Réfrigérez tout produit embouteillé, surtout après son ouverture, et ne partagez jamais vos bouteilles d'eau.

Assurez-vous de bien nettoyer le refroidisseur et les bouteilles à remplissages multiples. Encore mieux, ne réutilisez pas les bouteilles d'eau.
Vérifiez toujours les dates d'embouteillage et de péremption, qui sont étampées sur les contenants.

BOUTEILLE EN PLASTIQUE = POLLUTION
La bouteille en plastique est un des produits de conditionnement que nous utilisons le plus dans la vie quotidienne, mais malheureusement, un des produits les plus polluants aussi !

Malgré les efforts de recyclage soutenus par l’État et les associations environnementales, nous sommes encore loin du compte avec seulement 14% de recyclage efficient. Le pourcentage restant se répartit entre la décharge et la nature, en déchets sauvages. Rappelons aussi qu’environs 500 ans sont nécessaires pour qu’une bouteille en plastique se dégrade totalement !

Un coût énergétique et environnemental important

La consommation d'eau en bouteille n'est pas sans conséquence car elle nécessite de l'énergie pour l'acheminement et la fabrication des bouteilles, contrairement à l'eau du robinet qui bénéficie la plupart du temps d'un système de distribution beaucoup plus rentable et moins énergivore.

Les bouteilles en plastique sont en polyéthylène téréphtalate (PET), un dérivé du pétrole brut. A l'échelle mondiale, chaque année ce sont plus de 2,7 millions de tonnes de plastique qui sont nécessaires, ce qui n'est pas négligeable comme en témoigne la consommation américaine qui monopolise ainsi plus de 1,5 million de barils de pétrole par an.

De plus, dans le cycle de vie du produit, il reste une bouteille en plastique ou en verre qu'il faut au mieux recycler localement ou au pire mettre en décharge (avec une dégradation qui peut durer plus de 500 ans).

Notons que l'incinération éventuelle des bouteilles entraîne l'émanation de polluants toxiques et de cendres qui contiennent des métaux lourds...

Cependant, même le recyclage n'est pas forcèment une solution entièrement satisfaisante puisque faute de structures adaptées ou à cause des coûts, les bouteilles vides en plastique peuvent être exportées pour retraitement dans d'autres pays. C'est le cas aux Etats-Unis où 40% des bouteilles en PET récupérées après utilisation en 2004 ont été traitées en Chine...

Des ressources en eau qui s'épuisent pour une qualité à revoir

La production à grande échelle d'eau en bouteille ne devrait pas se faire au détriment des ressources locales. C'est le cas de l'Inde où 50 villages ont vu leur nappe phréatique se réduire considérablement alors que Coca-Cola y puisait allègrement pour produire son eau Dasani ensuite exportée. Des cas similaires existent dans le Texas et dans la région des Grands Lacs américains où les ressources en eau s'épuisent rapidement.

De surcroît, comble de la qualité recherchée, l'étude note que 40% de l'eau distribuée en bouteille dans le monde est en fait de l'eau du robinet à laquelle ont été rajoutés des minéraux pour un résultat sur la santé qui n'est pas forcèment celui attendu...

L’EAU EN BOUTEILLE ET LE FLUOR : LIRES LES ÉTIQUETTES !
93% des bouteilles d’eau sur le marché contiennent du fluor!!!


Quant aux eaux en bouteille, la plupart contiennent du fluor! Difficile de trouver un moyen de s’en sauver! Très curieusement les fournisseurs d’eau de source rajoutent du fluor à leurs eaux…
Il est plutôt désolant de retrouver parmi les eaux les plus pures au monde souillées par des ajouts, de fluor !

Sur 110 marques d'eaux plates, gazeuses ou aromatisées, 93% des bouteilles d’eau sur le marché contiennent du fluor!!!

L’EAU KIRI (Au Québec seulement)

Mieux connue pour ses boissons gazeuses, la compagnie Breuvages KIRI embouteille depuis 1998 de l’eau de source et, depuis 2001, de l’eau déminéralisée. L’eau de source KIRI se classe parmi les meilleures. L’eau KIRI provient d’une source souterraine de Saint-Édouard-de-Frampton en Beauce, aux pieds des Appalaches. Au-delà des contrôles précis de qualité, KIRI offre aux consommateur deux version de son eau de source… Certaines de ses bouteilles indiquent qu’ils contiennent du fluor et d’autres formats ne contiennent pas de fluor!!!

À notre connaissance KIRI est la seule compagnie au Québec qui offre encore de l’eau de source sans fluor. Nous félicitons KIRI d’offrir cette eau non fluoré, mais nous nous demandons, tout de même, pourquoi certaines de leurs bouteilles (les petits formats) contiennent du fluor. Est-ce pour se conformer ou répondre à quelques ordonnances venues des hautes sphères? (Mais nous remercions tout de même KIRI de nous fournir toujours de l’eau sans fluor et l’encourageons fortement à continuer de le faire!!!)

Il serait intéressant de savoir pourquoi les compagnies d’eau embouteillée rajoute du fluor dans leurs bouteilles. Il serait intéressant, aussi, de savoir QUI est-ce qui conseille à ces compagnies de le faire, et comment fait-il pour les convaincre d’ajouter un poison à leurs produits de consommation????

LE FLUOR EN RÉSUMÉ...
Si l’on en croit les statistiques de l’OMS, le FLUOR, contrairement aux idées reçues ne serait pas utile pour prévenir les caries dentaires, pire encore, il serait dangereux pour la santé.
Il faut savoir que toutes les intoxications par le fluor génèrent des troubles psychiques graves pouvant conduire à la perte de la volonté, voire de la folie, surtout lorsque cette intoxication se produit pendant la phase de croissance. Ce n’est pas pour rien que l’eau de boisson ne doit absolument pas dépasser un seuil critique de fluor pour être potable…

D’autre part, rappelons que “le fluor désorganise la structure minérale des dents et de l’ossature, favorisant des microfractures au niveau du squelette”… Il agit lentement et en profondeur et favorise ainsi les scolioses, les cyphoses, l’hyperlaxité ligamentaire et la dégénérescence accélérée de l’organisme.

Sur le site internet de « Project Censored », nous trouvons encore des infos passionnantes sur ce thème, notamment que des documents gouvernementaux, longtemps restés secrets jettent un rayon de lumière sur le débat concernant la fluoration de l’eau potable et ajoutent aujourd’hui un grand nombre de preuves scientifiques concernant les effets du fluor sur la santé.

Ainsi, dans les années 1940 les scientifiques du Manhattan Project considérait qu’à faible dose le fluor ne comportait aucun risque pour l’organisme. On sait aujourd’hui que les chercheurs avaient reçu l’ordre de cacher les preuves des dangers du fluor et ses taux de toxicité pour éviter d’être poursuivi en justice par les victimes.

Alors, l'eau fluoré, est-ce une bonne idée?
Et boire de l'eau en bouteille est-ce vraiment une bonne habitude à prendre?
SI JE VOUS DONNE DU POISON ; ALLEZ VOUS LE BOIRE?

8 commentaires:

  1. J'ai un soucis au niveau du choix de l'eau que je consomme je ne sais plus vers laquelle m'orienter...

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi je cherche quelle eau ??

    RépondreSupprimer
  3. Mes parents récemment rénové leur robinets vente . Il a été à venir longtemps, le changement est grand! Aussi, je les robinets cascade, je veux une nouvelle cuisine pour de nombreuses installations. L'un d'eux est leur robinetterie baignoire. Vous ne vous sentirez pas comme un robinet qui fera la différence dans une telle grande robinets LED, mais il n'a pas fait.

    RépondreSupprimer
  4. Nous savons trouver une salle de robinet de haute qualité est très difficile. Comme nos amis ont dit, de nos jours, il existe de nombreux types de robinets matériels. Nous aimons vraiment des Robinetterie Antique et Accessoires de salle vendus à partir d'un site en ligne. L'espoir d'entendre la suggestion de quelqu'un. Que diriez-vous des robinets d'achats en ligne.

    RépondreSupprimer
  5. Whatever style you decide, make sure that the wall mounted Cheap Taps UK you select help to create a feeling of consistency. It may be a good idea to purchase the same set of LED Taps for your bathtub as you do for your sink. However, this by no means the only thing that should be thought about when it comes to buying Kitchen Taps. Of course, we all want products that not only look good but also offer a high level of performance, so it is important you are aware of your water system's pressure level before you go ahead and make a purchase. This can have a significant impact on the type of fixtures you are able to get, so if you live in a low pressure household, then you should look to buy Bathroom Accessory with a 0.2 bar rating. Alternatively, if you have a combi boiler then you will find that Pull out http://www.uktaps.co.uk with a grading between 0.2 and 1.5 bar are suitable.

    RépondreSupprimer
  6. Best Selling http://www.cheaptap.co.uk/waterfall-taps-c-36.html For You with Great Quality and Fast Shipping, Choosing a suitable waterfall kitchen or bathroom tap for your house or work place.

    RépondreSupprimer
  7. I consider Doulton & Berkey as the best way to filtering water.

    RépondreSupprimer