mercredi 16 juin 2010

PAZUZU




















"Plaques des Enfers" (Musée du Louvre)

MYTOLOGIE « PAZUZU »

Pazuzu est un démon d'origine Assyrienne, représenté dans la posture d'un homme debout mais dont le corps ailé est celui d'un scorpion. Les pattes ressemblent à des serres et la figure est celle d'un lion, ou d’une chauve-souris…
Pazuzu était le fils du roi Hanpa et il habitait les montagnes.
Il était le roi des démons du vent mais il ne semblait pas totalement inamical avec les Hommes. Son aspect terrible n'est vraisemblablement destiné qu'à terrifier les démons malfaisants…
En effet il est souvent représenté sur les amulettes qui protégeaient les bébés et son ennemi était le démon Lamashtu qui apportait la maladie aux femmes et aux enfants.




















"Pazuzu" (Musée du Louvre)

Au dos de la statuette : "Je suis Pazuzu, fils de Hanpa, le roi des mauvais esprits de l'air, qui sort violemment des montagnes en faisant rage, c'est moi !".

Dans la mythologie Sumérienne et Akkadienne, Pazuzu est le roi des démons du vent, et le fils du dieu Hanbi. Pour les Sumériens, il représente aussi le vent du sud-ouest, qui apporte les orages.

Pazuzu est souvent dépeint avec le corps d'un homme mais avec la tête d'un lion, d’une chauve-souris ou d'un chien, avec des griffes à la place des pieds, deux paires d'ailes, une queue de scorpion et un pénis en forme de serpent.
Pazuzu apparaît sous l’aspect d’un être décharné, aux côtes saillantes. Il est doté de deux paires d’ailes, de mains griffues et ses jambes se terminent en serres d’aigle. Son visage est grimaçant et il est doté d’une queue de scorpion. Son apparence est en grande partie à l’origine de certaines représentations occidentales du Diable.



















Il est aussi représenté avec la main droite levée, et la main gauche baissée, ce qui symbolise la vie et la mort, la création et la destruction… Mais aussi, sans doute, qu’il fait communiquer des forces invisibles entre le ciel et la terre…

Pazuzu est le démon du vent du sud-ouest connu pour apporter sécheresse et famine pendant la saison sèche, et des Inondations pendant la saison humide.

Dans la culture populaire

C'est le démon Pazuzu qui est représenté dans le film L'Exorciste (1973).
Il apparaît également dans la série Adèle Blanc-Sec de Jacques Tardi.

Il y a aussi un personnage du nom de "Pazuzu" qui figure dans les dessins-animés de "FUTURAMA" :
















Plusieurs représentations de Pazuzu nous sont connues. L’une d’elles est une statuette de bronze conservée à Paris, au musée du Louvre, et datant du 7ème siècle avant l’ère chrétienne. Ce petit bronze représente Pazuzu vu de face, le corps entouré de ses quatre ailes déployées ; la tête est surmontée d’un appendice plat, dont le trou est oxydé par le vert-de-gris, qui servait à suspendre la statuette.
De fait, l’image de Pazuzu était utilisée comme amulette protectrice.

Particulièrement craint jadis en Mésopotamie, Pazuzu, véritable démon de la dévastation, est, selon cette mythologie, le fils du roi des mauvais esprits, un nommé Hanpa (ou Hampa, Hanbu) :
« Moi, je suis Pazuzu, fils de Hanpa roi des mauvais esprits de l’air, qui sort des montagnes, violemment, en faisant rage. »

Dans la mythologie sumérienne, Pazuzu est aussi assimilé au vent du Sud-ouest et propage sur son passage les maladies et particulièrement la malaria. Cet aspect de sa personnalité est largement développé dans « L’Hérétique », le second volet de l’ « Exorciste »...
Au moustique, qui eut été plus approprié pour un propagateur de malaria, l’on préféra la bien plus biblique sauterelle (vraisemblablement un criquet pèlerin, mais soit) sous l’aspect de laquelle Pazuzu se manifeste dans le film.

ANGES ET DÉMONS

On peut aussi l'apparenté à un Kerubim (Chérubin) :

















Sinon on l'associe à la figure de Arihman (Ahreman) :




















Est-ce l'ange-démon que Judas Priest honore sur la pochette de "the Angel of Retribution" ? :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire