mardi 13 juillet 2010

L'OCCULTE SCEAU DE SALOMON

UN SYMBOLES COMME UNE ÉNIGME... QUI PEUT RÉPONDRE À TOUTES LES QUESTIONS...

















LE « SCEAU DE SALOMON » = LA CLÉ DE TOUS LES SAVOIRS

Selon la légende, le Sceau de Salomon était un anneau magique que le Roi Salomon possédait... Dans une légende musulmane, ce sceau lui donnait simultanément le pouvoir de commander les démons et les génies (djinns), ou de parler avec les animaux. Le Coran parle explicitement de ce sceau et des pouvoirs de Salomon qui en découle…


LES ALLÉGATIONS FARFELUES DE VICTOR VIENNE :
Par Matthieu Langlois

Quant à la théorie de V. Vienne elle est peut-être moins farfelue qu’elle en donne l’air…
D’abord, il explique que « Salomon, maintient toujours et encore l’humanité dans le piège au mille tentacules de son labyrinthe sans sortie ! »
Il explique encore : « Le sceau de Salomon est la clé de voûte, la pierre angulaire de l’architecture de son pouvoir et du monde sur lequel il maintient son pouvoir… Le sceau de Salomon scelle et recèle tous les secrets. Il est le symbole de celui qui possède le monde, et toutes les connaissance, il est le symbole du "Grand Architecte", il est le symbole qui donne à l’argent sa valeur, mais qui enlève de la dignité aux homme et sert à vendre leurs âmes… C’est le symbole du Roi des Rois…
C’est encore l’étoile qui figure sur le drapeau d’Israël car il évoque la trinité : "Is" + "Râ" + "El" c’est à dire : "Isis" + "Osiris" + "Horus" ».


Le professeur Vienne poursuit ainsi son explication...
« Le sceau de Salomon est nécessairement un symbole "solaire" et "saturnien", qu’on doit aussi sans doute associé à la constellation d’"Orion" et à "Sirius".
Pour ma part, je considère qu’il y a un lien à faire entre "Osiris" et "Sirius", car il s’agit en fait du même mot : "SIRIOS".
Du reste, le sceau de Salomon est directement à mettre en rapport avec la "pierre cubique" (ka’aba) et à la pratique de la kabale, ainsi qu’avec de nombreuses autres pratiques occultes, voire sataniques.












J'ose attirer l'attention du lecteur sur "la faux" et la "tête de taureau" présentes sur ce talisman de Saturne et ce que représentent bien trop souvent dans ce contexte occulte, les crop circles en formations d'étoiles de ce type souvent rencontrées dans les champs.

Nous aurons sans doute l’occasion de revenir sur les symboliques de cette "faux" et de cette "tête de taureau", en relation avec avec le culte sacrificiel de Moloch.

L'historicité officielle de l'étoile à six pointes remonte en fait aux temps anciens de l'Égypte où elle était utilisée dans la magie, la sorcellerie, la divination, l'astrologie et l'occultisme en général. Mais on sait moins qu'elle était aussi associée au sacrifice d'enfants par le feu aux dieux Moloch et Baal :


ISIS + RÂ + HORUS = ISHTAR + BAAL + MOLOCH
Reine des cieux + Roi des rois + Roi, Fils des dieux

Chez les Mésopotamiens, le Dieu Saturne avait récupéré les "tables des lois de l'Univers et du Destin" volées par un dragon...
Le culte idolâtre Assyrien dédié à Saturne adopté par les Juifs apostats s'est transmis en Égypte avec leur déportation sur ces terres...»

Ce sceau en forme d'étoile est en fait une substitution d'un anneau/cachet sur lequel était gravé le nom de Dieu. Un sceau que Salomon gardait toujours sur lui pour contrôler les démons et les esprits au cours de cérémonies de magie opérative. Lié au culte de "Remphan" ou "Saturne", cet anneau faisait de Salomon le "Seigneur de l'Anneau" et la "communauté de l'anneau" sont ceux-là qui se livrent à ces pratiques occultes... »


CE QU'EN DIT LA BIBLE :

"[...] À l'époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son cœur vers d'autres dieux; et son coeur ne fut point tout entier à l'Éternel, son Dieu, comme l'avait été le coeur de David, son père. Salomon alla après Astarté, divinité des Sidoniens, et après Milcom, l'abomination des Ammonites. Et Salomon fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, et il ne suivit point pleinement l'Éternel, comme David, son père. Alors Salomon bâtit sur la montagne qui est en face de Jérusalem un haut lieu pour Kemosch, l'abomination de Moab, et pour Moloc, l'abomination des fils d'Ammon. Et il fit ainsi pour toutes ses femmes étrangères, qui offraient des parfums et des sacrifices à leurs dieux." (1 Rois 11/4-8)

" [...] Sa puissance s'accroîtra, mais non par sa propre force; il fera d'incroyables ravages, il réussira dans ses entreprises, il détruira les puissants et le peuple des saints. A cause de sa prospérité et du succès de ses ruses, il aura de l'arrogance dans le cœur, il fera périr beaucoup d'hommes qui vivaient paisiblement, et il s'élèvera contre le chef des chefs; mais il sera brisé, sans l'effort d'aucune main. Et la vision des soirs et des matins, dont il s'agit, est véritable. Pour toi, tiens secrète cette vision, car elle se rapporte à des temps éloignés." (Daniel 8/24-26).

V. Vienne poursuit ainsi :
« "Milcom", l'abomination des Ammonites est aussi appelé "Moloch".
C'est à cette époque de construction du temple sous le règne du Roi Salomon qu'est officiellement née une puissance, la Franc maçonnerie, de laquelle Daniel a annoncé la prospérité, mais aussi la décadence et les ravages futurs…
Le Sceau de Salomon est une étoile à 6 branches, formées de deux triangles insérés l’un dans l’autres représentant 3 fois la lettre "M" (ou la lettre "W") ainsi que le nombre "13" mais encore formant WWW = 666 !














On associe souvent l’Étoile de Salomon avec l’"Oeil d’Horus" ("L’œil qui voit Tout"), sinon avec le "phénix" ou encore l’aigle royal...
Tout ces symboles sont reconnaissables sur le billet de 1 dollars. Ce sont là des symboles franc-maçonniques certes, (voir l’histoire de la construction du temple de Salomon et le passage concernant Hiram), mais aussi, il s’agit de symboles concernant le pouvoir "royal" de Salomon et la lignée des Rois… Donc cela a aussi à voir avec "L’Ordre des Templiers", ni plus ni moins la continuation (en périphérique, dans l’espace et le temps/ du légendaire "Temple du Roi Salomon". L’histoire de l’humanité est intimement lié à l’histoire "mystique" ou "mythologique" des rois, depuis la nuit des temps…
Il faut connaître à ce sujet les tablettes de Sumer concernant la lignée des Rois… De là découle le règne du roi Salomon et de l’histoire abracadabrante de lignée des Rois… Il est donc aussi associé, la plupart du temps, à l’Étoile à 5 branches (pentagramme).
Cette fameuse lignée de rois qui se doivent de conserver le pouvoir sur l’humanité et d’instaurer un ordre mondial totalitaire, alors qu’à la fin des temps Salomon reviendra prendre le trône et régner sur la Terre comme seul et unique roi despotique et omnipotent.
Le sceau de Salomon est aussi le sceau de la prêtrise, du sacerdoce, de la religion suprême dont les officiants, se coiffait d’une tête de poisson en souvenir de l’enseignement du premier maître venu des océans, nommé « Oanès » chez les Babylonniens, surnommé « Dagon » dans les textes de la bible. Les première mitres papales ressemblaient à s'y méprendre à une gueule de poisson...

Dagon était une divinité, "l'homme-poisson", associée au front et aux mains, endroits désignés pour recevoir la marque de la bête. Sa couronne était surmontée d'une étoile à six branches. La mitre papale avec ses deux cornes représente en fait une tête de poisson à la bouche ouverte et perpétue cette tradition païenne.
Dagon = "un poison"
1) divinité Philistine de la fertilité; représentée avec la face et les mains d'un homme et un corps de poisson.
Selon mon interprétation SALOMON = SALMON. »


CE QU'EN DIT LA BIBLE :

"[...] Les Philistins prirent l'arche de Dieu, et ils la transportèrent d'Ében-Ézer à Asdod. Après s'être emparés de l'arche de Dieu, les Philistins la firent entrer dans la maison de Dagon et la placèrent à côté de Dagon. Le lendemain, les Asdodiens, qui s'étaient levés de bon matin, trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l'arche de l'Éternel. Ils prirent Dagon, et le remirent à sa place. Le lendemain encore, s'étant levés de bon matin, ils trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l'arche de l'Éternel; la tête de Dagon et ses deux mains étaient abattues sur le seuil, et il ne lui restait que le tronc. C'est pourquoi jusqu'à ce jour, les prêtres de Dagon et tous ceux qui entrent dans la maison de Dagon à Asdod ne marchent point sur le seuil." (1 Sa 5/1)

Le professeur Vienne conclut ainsi :
« Mais encore, le sceau de Salomon est évidemment le symbole des commerçants et des exploiteurs de ce monde… C’est pourquoi on le retrouve inséré judicieusement dans les logos de nombreux produits que nous consommons… Selon mon interprétation SALOMON = SALEMAN
Il faut se souvenir que Salomon détenait non seulement la clé du pouvoir mais aussi il possédait vraisemblablement le secret de l’immortalité… Pour un magicien de son calibre, favori des dieux de surcroît, c’est la moindre des choses… Mais ce secret là il le paya à un prix fort ! »

(extraits de : « La Vérité est trop dangereuse à dire... », Victor Vienne (1989), aux Éditions Volte-Face).

LE SCEAU DE SALOMON = UN SYMBOLE MAGIQUE ?



















L'hexagramme est couramment utilisé en magie noire. Le sceau de Salomon est à la base de l’élaboration de la plupart des pentacles, et objet d’invocation.
Il est l’outil privilégié de ceux qui pratiquent la sorcellerie ou le vaudouisme, qui décrit les rituels pour invoquer des démons à partir de l'hexagramme. Les autres symboles utilisés le plus couramment par les thaumaturges et sorciers sont le pentagramme (étoile à 5 branches) et la croix gammée.

Le "Sceau de Salomon", dit aussi "Bouclier de David" ("magen David", en hébreu"), "double triangle", "hexagramme étoile", est un symbole graphique fait de deux triangles équilatéraux entrelacés et de direction opposée.
Ce symbole est le complémentaire du fameux pentagramme.
Traditionnellement, le pentagramme représente symboliquement le microcosme, l'Homme (et ses cinq extrêmités : quatre membre plus une tête), tandis que l' hexagramme ou Sceau de Salomon représente symboliquement le macrocosme, le Monde.




















En effet, les deux triangles sont supposés désigner l'un la Matière qui monte vers l'Esprit, l'autre l'Esprit qui descend vers la Matière, donc les deux substances de l'Univers (Esprit et Matière) se complétant grâce à deux forces (l'une qui fait descendre, l'autre qui fait monter).

Gershom Scholem a repéré divers usages du Sceau de Salomon.

- À l'Âge du bronze, il a été probablement utilisé comme ornement ou peut-être comme signe magique.

- Il apparaît comme signe magique au début du Moyen Âge. Il continue à avoir un usage décoratif chez les rois de Navarre, dans des églises.

- On ignore à quelle date l'hexagramme est gravé sur le sceau ou l'anneau du roi Salomon, comme le mentionne le Talmud (Git. 68).

- Dès 1492, il est utilisé comme marque d'imprimeur., spécialement à Prague.

- L'usage comme symbole alchimique dénotant l'harmonie entre principes contraires, Eau et Feu, devient courant au XVII° s.

- Apparaît un autre symbolisme : celui du "bouclier du fils de David", le Messie, cela dans des cercles kabbalistiques. Il fut un insigne secret des sabbatéens, un mouvement de la kabbale.

- En 1822, il intervient dans les cotes d'armes de la famille Rothschild.

- Le journal du sioniste Herzl, Die Welt, porta, à sa première sortie, l'hexagramme.

- C'est donc à l'occasion de son premier congrès que l'étoile à 6 pointes avait été adoptée par la "Zionist Organization" du 29 Août 1897.

Il figure dorénavent sur le drapeau national d'Israël mais pourtant cette étoile n'est pas un symbole Juif en soi et n'a jamais en fait été un objet lié au culte Israélite tel qu'il se pratiquait à l'origine.

Ironiquement donc, de manière plutôt sinistre, c'est la persécution nazie qui en a fait un symbole Juif, (un symbole qu'on croyait d'origine Juive par manque d'informations?).

Le port de cette étoile était la marque de la Bête nazie, le signe avant-coureur de ce qu'était la solution finale du (faux) "Messie/Sauveur" Hitler, précurseur symbolique de l'Antéchrist, manipulé par des sociétés occultes en phase directe avec l'abîme, pour éprouver et tester le Plan de l'ennemi du genre humain en local sur l'Europe avant son instauration finale future sur l'ensemble de la planète, tout citoyen confondu…

De ce fait, n'oublions pas que c'est Hitler qui a imposé aux juifs le port de l'hexagramme. Ce port de l'étoile jaune est historiquement lié à :

· Une diffamation à travers une propagande nationale visant à proclamer que le "Juif" était la source de tous les malheurs subis par l'Allemagne dont la défaite en 1918.

· La confiscation de tous leurs biens y compris leurs outils de travail.

· La privation de tous leurs droits de citoyens.

· La mise à l'écart du peuple Allemand et la cessation de toute activité professionnelle.

Conduisant à la Solution finale, c'est à dire:

· Expéditions punitives criminelles contre des Juifs sur l'ensemble du territoire. Construction de "camps de concentration" pour les isoler, et les y faire travailler dans un premier temps transformant finalement ces camps en "camps de la mort".

· Chambres à gaz "élaborées" afin de programmer leur élimination physique et les réduire en poussière ...


UN SYMBOLE FAMILIER...

C'est un symbole courament utilisé par les francs-maçons :














Évidemment on le retrouve sur le billet américain :









On retrouve le "Sceau de Salomon" sur le blason de Renne-le-Château!

















C'est aussi un symbole affiché par les partisans de la religion "rastafari" :














Le Sceau de Salomon figure encore sur le logo du cercle de la "Théosophie" :


















Il a été récupéré par Raël de manière oppotuniste, pour en faire un symbole de raliement pour les raëliens... À l'origine, le Sceau de Salomon fut couplé avec le "swastika" :


















Il fut une époque glorieuse où le "Sceau de Salomon" se trouvait dans le logo des voitures "Dodge" :

















Bien évidemment, on le retrouve sur le drapeau D'Is-Râ-El













CROP CIRCLES & SCEAU DE SALOMON
Voici quelques uns des Crop Circles qui ont des motifs apparentés au sceau de Salomon

Wiltshire, Angleterre, 19 juillet 1999 :













Bedfordshire, Angleterre, le 28 juillet 2000 :














Windmill, 7 août 2004 :













Averbury Henge, Angleterre, le 24 juillet 2005 :

2 commentaires:

  1. Très intéressant donc la lecture ma passionné !

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer