vendredi 1 avril 2011

KIT ANTI-CONTAMINATION RADIOACTIVE...

TRUCS POUR SE PRÉVENIR DE LA RADIOACTIVITÉ
 
Miso
- En cas de pollution radioactive : 1 cuillère à café de la pâte dissoute dans un bol d’eau chaude –  4 à 5 fois par jour
- En préventif : 1 bol matin et soir
- Enfants : quantité proportionnelle au poids corporel

Teinture d’iode

En cas d’accident nucléaire, nous sommes exposés aux retombées d'iode radioactif très dangereux car il se fixe rapidement sur la thyroïde. C’est la cause des cancers de la thyroïde comme on l’a constaté après Tchernobyl. Pour limiter ce risque, il faut prendre aux 2 repas principaux 1 goutte par 10 kg de poids de TEINTURE D'IODE ou d'alcool iodé afin de saturer la thyroïde en iode... ce qui évitera que l'iode radioactif ne s'y fixe. L'iode radioactif ayant une période de vie de 8 jours, au bout de quelques semaines le risque de cet iode radioactif dans l'atmosphère doit être redevenu nul.
 
CAS PARTICULIERS :

Bébés : 1 goutte matin et soir dans le biberon.- nos grands mères faisaient déjà cela dans les régions loin de la mer pour stimuler leur éveil cognitif
Femmes enceintes : la prudence par manque d’expérience est de se limiter au badigeonnage cutané mais  sur des surfaces suffisamment larges. La peau n’absorbe que sur autorisation de l’organisme..

Personnes sous Lévotyrox : Ca ne sert à rien puisque leur thyroïde est HS
Cas d’hyperthyroïdie : procéder comme pour les femmes enceintes
Cas d’hypothyroïdie : aucun problème, bien au contraire !

REMARQUE : Réaliser que ce traitement préventif ne concerne pas le Césium 134 et 137, le tellure 132, le plutonium, mais seulement l’iode 131, 132 et 133.
 
NOTA BENE: Il est consternant que des pharmaciens et des médecins sèment la pagaille dans la tête des gens en brandissant des épouvantails ridicules face à presque 200 ans d’expérience de la teinture d’iode – il ne s’agit pas de la boire au goulot mais au goutte à goutte ! Par contre ce seront les mêmes qui n’hésiteront pas à fourguer leurs dangereux comprimés d’iode avec la bénédiction du ministère de la santé…
 
EN SECOND LIEU (si l’on n’a pas de MISO ou de Teinture d'iode)
 
- Argile fine à boire
Connue pour être faiblement radioactive, par le principe du TAO, elle a la faculté d’absorber la petite radioactivité – 1 cuil à café pour un verre d’eau par jour, après macération une nuit.
ou
- Chlorure de magnésium
C’est un chélateur des  radio-éléments et de plus un principe très YANG qui équilibre l’hyper YIN radioactif – 40 ml matin et soir
ou
- Pectine de pomme (rayons gélifiants confitures)
Ce remède a été appliqué sur des enfants irradiés de la région de Chernobyl atteints de leucémie, par une équipe médicale qui a eu des résultats inespérés. Posologie : 10 grammes/jour

- Polar Cleaner S3 (5 - VALEMIS)
Cet appareil qui travaille au travers d’un treillis de cuivre effectue une dépollution cellulaire pendant votre sommeil par une alternance d’un champ électrique statique toutes les 11 minutes, ce  qui crée des micro-contractions / dilatations cellulaires permanentes
À brancher toutes les nuits pendant plusieurs semaines à plusieurs mois selon le degré de contamination...
Pour en savoir plus, voir « Prenez en main votre santé » tome 3 – édition Trédaniel – chapitre 4.

RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES DE BON SENS EN CAS DE CONTAMINATION RADIOACTIVE

- Avoir en tête que la radioactivité est surtout véhiculée par les poussières. Le jeu consiste à éviter de les toucher, de les respirer et de les ingérer (aliments pollués).

- L’eau de pluie est le second agent transmetteur direct.

- Par ailleurs, lors d’un passage de nuage radioactif, il faut généralement une huitaine de jours
pour que le taux de rayonnement baisse dans des proportions moins dangereuses.

- Enfin se rappeler que nous avons quand même une capacité d’élimination des radioéléments ingérés par les voies urinaires, qu’il faudra peut-être stimuler chez certains (diurétiques).
 
EN CAS DE FORTE CONTAMINATION...

- Pendant les 8 premiers jours, essayez de rester chez vous, le temps que les valeurs de rayonnement retombent à des niveaux moins dangereux, et contrôlez les prises d’air de la maison par des filtres ou des chiffons mouillés.

- Pour sortir, couvrez-vous d’un survêtement imperméable qui n’accroche pas la poussière.

- Respirez au travers d’un linge mouillé si vous n’avez pas de masque. Une poussière chargée d’un radioélément qui se loge dans un poumon crée un foyer chaud pouvant entraîner une micro radiolyse locale et peut être un départ de cancer.
- Douchez-vous souvent et lavez systématiquement les vêtements qui ont pu être en contact avec de la poussière.
 
ALIMENTATION APRÈS LE PASSAGE D’UN NUAGE RADIOACTIF...

- Se rappeler que 60% des contaminations internes des gens victimes de Tchernobyl ont été véhiculées par les produits laitiers. C’est logique : l’herbe ayant reçu de la pluie radioactive est broutée par les vaches qui donnent du lait radioactif… d’où la crème, le beurre et le fromage.

- Tous les légumes et fruits doivent être abondamment et soigneusement rincés

- Éviter les champignons aériens, le thym et les herbes de Provence qui absorbent et concentrent spécifiquement  les radioéléments.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire