mercredi 24 août 2011

DÉFAILLANCES D'UNE CENTRALE NUCLÉAIRE EN VIRGINIE APRÈS LE SÉISME!!!

Une centrale nucléaire de Virginie semble avoir eu quelques défaillances pendant le séisme qui a frappé la région

Le tremblement de terre de magnitude 5, 9 qui a secoué la Virginie aux états unis a entraîné l'arrêt des deux réacteurs de la centrale nucléaire de North Anna située à 43 km de l'épicentre, et d'une puissance de 1.800 mégawatts, selon un responsable.

Ils ont cessé de fonctionner "automatiquement" en raison d'une coupure d'électricité liée au séisme et ce malgré la mise en route automatique des générateurs Diesel de secours. "Il n'y a aucun dégât apparent à ce stade", a assuré ce responsable, précisant que "les centrales nucléaires sont conçues pour des séismes comme celui-là".

...Si ce n'est que les réactions nucléaires au sein d'un réacteur d'une centrale ne s’arrête pas en 1 heure et encore moins par une coupure de courant, bref les journalistes de la presse à grands tirages spectaculaires méritent parfois un 0 pointé...haarp... vraiment ...c'est pas bien ça...





Le rare séisme de magnitude 5,8 qui a été ressenti mardi à Washington et sur la côte Est des Etats-Unis a entraîné l'arrêt des deux réacteurs d'une centrale nucléaire de Virginie à la suite d'une coupure d'électricité, a indiqué un responsable de l'installation.

Le tremblement de terre a provoqué l'arrêt automatique de la centrale de North Anna (1800 mégawatts) qui se trouve à quelques kilomètres de l'épicentre, a dit David Heacock, président de la société Dominion Nuclear qui l'exploite, interrogé par la chaîne de télévision CNN.

Les réacteurs se sont arrêtés «automatiquement» en raison d'une coupure d'électricité liée au séisme, et ce malgré la mise en route automatique des générateurs diesel de secours, a-t-il précisé.

«Il n'y a aucun dégât apparent à ce stade», a souligné David Heacock, précisant que «les centrales nucléaires sont conçues pour résister à des séismes comme celui-là».

L'autorité nucléaire américaine (NRC) a indiqué pour sa part dans un communiqué que des alertes jugées mineures avaient été signalées dans une dizaine d'autres centrales de la côte Est.

Elle a souligné qu'elle allait «continuer à surveiller la situation» tant à la centrale de North Anna que dans les autres.

Les 250 000 foyers alimentés par la centrale de North Anna n'ont pas été affectés par l'arrêt des réacteurs, la société Dominion Nuclear ayant activé un système de redistribution électrique par d'autres centrales, a souligné David Heacock sur CNN.

Source : multiples, via "NatureAlerte" + "Agence France-Presse", via "Cyberpresse"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire