dimanche 19 septembre 2010

FAIRE SON DENTIFRICE SOI-MêME

















PETITE HISTOIRE DU DENTIFRICE

Beaucoup de cultures traditionnelles autour du monde ont, depuis des temps très anciens, nettoyé leurs dents en les frottant avec des brindilles ou des morceaux de bois.

La première référence connue à propos du dentifrice date d'un manuscrit du IVe siècle avant J.C. dans lequel il était prescrit un mélange de sel, de poivre, de feuilles de menthe et de fleurs d'iris. Il est possible aussi que les Égyptiens aient employé un mélange de cendres et d'argile.

Cependant, les pâtes dentifrices ou les poudres n'ont été utilisées à grande échelle qu'à partir du 19e siècle. Au début de ce dernier, la brosse à dents était habituellement utilisée avec de l'eau uniquement, mais peu à peu les poudres dentifrices ont gagné en popularité. La plupart étaient faites maison. Les ingrédients les plus courants étaient la craie, la brique pulvérisée et le sel. Il fut recommandé en 1866 d'utiliser du fusain; beaucoup de poudres dentifrices furent brevetés sur cette base et ont fait plus de mal que de bien!

Dès 1900 fut recommandée une pâte à dents faite de bicarbonate de soude transformé en pâte par l'ajout d'un peu de solution de peroxyde d'hydrogène. Des pâtes dentifrices préemballées ont été commercialisées pour la première fois au 19e siècle, mais n'ont pas surpassé la popularité de la poudre dentifrice maison avant la période de la Première Guerre Mondiale.

Dentifrices du commerce et pollution par le sur-emballage
Beaucoup de dentifrices sont protégés par un tube plastique lui-même contenu dans un emballage cartonné. Un autre exemple de sur-emballage inutile.

Composition

Le dentifrice est un produit qui est en contact avec les muqueuses buccales et peut être avalé. Sa composition est donc extrêmement importante.

Un dentifrice industriel peut contenir :
· de l'eau;
· des agents hydratants comme la glycérine et le sorbitol qui servent aussi de solvants;
· des tensioactifs comme le lauryl sulfate de sodium qui est un agent nettoyant agressif;
· des abrasifs comme la silice, le bicarbonate de soude ou le sel;
· des épaississants comme la gomme xanthane ou la gomme de guar;
· des agents antibactériens comme le triclosan;
· des conservateurs comme les parabènes (le butylparaben, le propylparaben et l'isobutylparaben sont allergènes et soupçonnés d'avoir des effets œstrogéniques);
· des colorants;
· des arômes comme l'arôme de menthe;
· du calcium produit à partir d'os d'animaux ou de chaux (pour les végétariens et végétaliens, il existe des dentifrices indiens sur le marché)
· du FLUOR sous forme par exemple de monofluorophosphate de sodium.


RECETTES DE DENTIFRICE
Ci-dessous quelques recettes de dentifrice à faire soi même !

DENTIFRICE À BASE D’ARGILE VERTE

Ingrédients :
- argile verte (ultraventilée de préférence, moins abrasive), en pharmacie ou magasin bio; l'argile en solution aqueuse capte les toxiques et libère des sels minéraux qui protègent les dents;
- infusion concentrée de romarin (ou clou de girofle, ou sauge...) : quelques poignées de romarin dans un fond d'eau bouillante, qu'on laisse quelques minutes à petit feu (pour le romarin : au marché, chez un épicier);
- huile essentielle (HE) au choix, à mélanger au nez, selon vos goûts (Attention: très fort et peut être dangereux : si vous n'êtes pas familier avec l'utilisation des HE, lisez à leur sujet avant).
- huile d'olive.

Facultatif :
- jus de citron : bon détartrant et désinfectant à utiliser occasionnellement : très agressif pour l'émail;
- sel gris : antibactérien/désinfectant;

Exemples d'huiles essentielles en rapport avec les dents, les gencives et la bouche :

- Eugenia caryophyllata - Girofle : peu chère, et spécifique des affections dentaires;
- Cistus ladaniferus - Ciste : très efficace pour les affections buccales;
- Commiphora myrrha - Myrrhe : cicatrisante, antiseptique;
- Mentha piperita - Menthe poivrée : rafraichissante;
- Mentha arvensis - Menthe des champs (la plus "mentholée") : tonifiante, antalgique, antibactérienne;
- Chamomilla recutita - Camomille sauvage : cicatrisante, apaisante;
- Salvia officinalis - Sauge : antiseptique;

Autres exemples d'HE :
- les agrumes Citron, Pamplemousse, Orange sont antiseptiques et parfument très agréablement,
- les lamiacées méditerranéennes Thym, Sarriette, Romarin... parfumeront également.

Préparation, pour un demi-pot de confiture (qui durera environ deux mois) :

- à cause de l'argile, la mixture doit être préparée dans un pot en terre cuite (poterie) ou en verre, et mélangée avec une cuillère en bois de préférence (et surtout pas de métal oxydable);
- remplir le pot d'argile au 3/4;
- verser l'infusion de romarin en mouillant la pâte progressivement (comme pour une pâte à pain : d'abord très dense, puis on délaye pour éviter les grumeaux) jusqu'à obtenir une pâte fluide mais pas trop;
- un peu d'huile d'olive (antioxydante, une CS) : la pâte prend un aspect onctueux;
- ajouter 10 à 20 gouttes de votre mélange d'huiles essentielles (suffisamment pour pouvoir la sentir après mélange, pas trop pour éviter d'avoir la bouche en feu !);
Le mélange doit être bien plastique (ajuster au besoin en rajoutant de l'argile ou de l'eau, il ne doit pas y avoir de jus qui surnage le lendemain). La préparation peut être répartie dans des petits pots, bien hermétiques, avec le moins d'air possible, pour éviter que les HE se volatilisent trop rapidement.

Utilisation :
Trempez légèrement la brosse à dents et utilisez ce mélange comme un dentifrice commercial. Pas de fluor, pas de "moussant". Efficacité garantie!
Trois fois par jour après chaque repas. Cette recette ne convient pas à certaines personnes, en raison du pouvoir abrasif de l'argile.


DENTIFRICE À L’ARGILE VERTE NO.2

Une recette de dentifrice élaborée uniquement à base de produits naturels, et surtout d’argile verte. L’argile a de nombreux effets bénéfiques comme le rétablissement d’un PH neutre, l’aide à la cicatrisation, et un pouvoir absorbant de mauvaises odeurs et de matière morte.
- 2 cc d’argile verte
- 1 cc de bicarbonate alimentaire
- pudre de clous de girofle

Bien mélanger l’argile et le bicarbonate. Ajouter la poudre de clous de girofle puis ajouter un peu d’eau jusqu’à obtention d’une pâte lisse.
Il est possible de parfumer la préparation avec des huiles essentielles, arbre à thé ou citron, par exemple. Cela donne un goût particulier, cependant.
Se conserve environ une semaine. Pour plus de commodité, mettre la préparation dans un flacon pompe*.


DENTIFRICE À BASE D’ARGILE BLANCHE

Une autre recette très rapide, efficace, bonne pour un mois si une seule personne l'utilise et pas chère.
Dans un pot de confiture, mélanger trois cuillères à soupe d'argile blanche fine, une pincée de sel de mer fin (astringent et cicatrisant), une cuillère à café de bicarbonate de soude pour le blanchiment, une pincée de gingembre en poudre (pour le goût et la santé des gencives)ou une cuillère à café de sauge séchée réduite en poudre, deux gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée, deux cuillères à soupe ou plus de glycérine végétale et un peu d'eau pour la consistance. Ça ne se sépare pas, c'est moins étrange au goût qu'avec une base de bicarbonate et c'est efficace.
AVIS: il semblerait que l'argile soit un abrasif trop efficace pour être utilisée plus que trois fois semaine. Certains recommandent donc de lui substituer du carbonate de calcium ou de la prêle en poudre, qui sont moins agressifs pour l'émail des dents...

DENTIFRICE À L’ARGILE BLANCHE NO.2

- Carbonate de calcium : 20 g
- Hydrolat de menthe poivrée : 46 ml
- Poudre de racine d' iris : 2 pointes de couteau
- Argile blanche : 30 g
- HE de menthe verte : 6 gouttes
- Bicarbonate de soude : 2 g
- Extrait de pépins de pamplemousse : 25 gouttes
- Poudre de chlorophylle : 0.8 g (1 ml)

Préparation :
Incorporer tous les ingrédients un à un dans un même récipient. Mélanger soigneusement afin d' obtenir un mélange homogène.


DENTIFRICE AU BICARBONATE

Une boîte de bicarbonate de soude dans n'importe quelle supérette (ou pharmacie). Mettre un peu de poudre sur la brosse à dent et le tour est joué: nettoie, blanchit les dents et rafraîchit. Attention, le bicarbonate de soude est un abrasif. Il peut être trop agressif pour une utilisation quotidienne et endommager votre émail dentaire. Ne pas utiliser plus de trois fois par semaine. Le bicarbonate de soude neutralise les attaques acides.


DENTIFRICE À BASE DE SEL

C'est le meilleur des dentifrices. Pas de dosage, autant de sel que vous voudrez, mais du gros sel de mer gris. Ultrarapide et pas cher. Efficace pour les gencives qui saignent. Faire fondre le sel intégralement dans un peu d'eau tiède pour éviter que les grains ne rayent l'émail.


DENTIFRICE À BASE DE THYM

Broyer finement les feuilles de thym séchées dans votre moulin à café, trempez la brosse dedans, à sec, puis brossez vos dents dans tous les sens. Rincez, c'est tout. Le thym est un puissant désinfectant, sans aucun danger. (Vous pouvez aussi l'utiliser sans le broyer.)


DENTIFRICE À BASE DE CARBONATE DE CALCIUM

Le carbonate de calcium (CaCO3) est composé d'un ion carbonate (CO32-) et d'un ion calcium (Ca2+). C'est le composant principal du calcaire et de la craie, mais également du marbre.
Le carbonate de calcium, comme l'argile dans une des recettes précédentes, fait office de liant :

- 1/2 cuillère à café de carbonate de calcium en poudre;
- une pincée de bicarbonate de soude;
- 3 gouttes d'alcool de menthe, pour le goût.

Mélanger avec un peu d'eau pour obtenir une pâte homogène et brosser directement les dents.
Il s’agit d’un dentifrice version poudre, comme avant l’apparition des dentifrices gels en tube.

NOTRE RECETTE PRÉFÉRÉE...
Ingrédients :

- 20g bicarbonate de soude
- 20g argile blanche ou verte surfine
- 5 g sel de mer gris de marais(sel de bretagne)
- 4 gt HE citron ou 2 gt HE menthe
- 1 goutte gt HE tea tree (je l’aime pas, je n’en mets pas)
- un peu d'eau

Mélanger l’argile, le sel et le bicarbonate.
Ajouter les HE gt par goutte, en mélangeant bien entre chaque goutte jusqu'à obtenir un mélange homogène... Ensuite, mettre le tout dans une bouteille à bec distributeur.*


COMMENT FAIRE SON DENTIFRICE SOI-MÊME




*PETIT CONSEIL PRATIQUE…

Afin de rendre plus agréable l’usage de la pâte on peut faire en sorte d’obtenir une pâte suffisamment lisse pour la mettre dans une bouteille distributrice munie d’un bec à pompe, semblable aux bouteilles pour le savon à main liquide… Il s’agit le plus souvent d’y rajouter quelques gouttes d’eau et de malaxer… Il est plus intéressant de se servir de la pâte à l’aide d’une bouteille de ce genre que d’avoir à tremper sa brosse à dent directement dans la pâte…



3 commentaires:

  1. et pour éviter la gingivite ou la parodontie (comme pour les traiter si nécessaire), la pâte de Keynes (secret des professionnels): Ajouter à n'importe quelle pâte du bicarnonate de soude et de l'eau oxigénée. durant 1 semaine chaque deux mois. Pour traiter, ajouter 2 gouttes d'essence essentielle d'arbol de té ou de ravensara. Dentisterie holistique

    RépondreSupprimer
  2. Je suis étonné de voir que vous vous servez d'une cuillère en métal pour prendre de l'argile, c'est à déconseiller. Mieux vaut une cuillère en bois.

    Merci pour les recettes de dentifrices

    RépondreSupprimer
  3. I really like how your class timings of your blog. I enjoyed reading your blog and it is both instructional and interesting.Thanks!

    dentiste esthétique

    RépondreSupprimer