lundi 6 juillet 2015

LE TRISTE DÉCÈS DE CORINNE GOUGET


Décès : la nutritionniste Corinne Gouget s’est suicidée

Corinne Gouget était connue pour son livre « Additifs alimentaires : attention danger ». Elle enquêtait depuis de nombreuses années sur les travers de l’alimentation industrielle, un combat qui ne plaisait pas à tout le monde. Il semble qu’elle ait décidé de mettre fin à ses jours dans le Sud de la France.

Corinne Gouget s’était employée à répertorier puis à décortiquer chaque additif alimentaire utilisé par les industriels. Ce faisant, elle avait identifié leurs dangers pour l’Homme et avait entrepris de sensibiliser la population, en mettant les consommateurs en garde contre ces substances. Bien sûr, son travail lui valait d’être détestée par les professionnels du secteur.

La nouvelle de sa disparition, d’abord rumeur, puis confirmée, a eu l’effet d’une onde de choc parmi ceux qui la connaissaient. « Elle laisse à notre société l’empreinte d’une femme battante mais fragile, et lègue un travail remarquable en vidéos, écrits et conférences qui nous alertent sur les dangers cachés de l’alimentation industrielle », note par exemple son ami Michel Sebban pour lui rendre hommage.
Suicide ou assassinat ?

D’après les constatations faites par les enquêteurs, et relayées par Midi Libre, « une femme a été percutée par un train lundi 22 juin, vers 22 h, dans les proches environs de la gare de Frontignan. Elle a été tuée sur le coup. L’hypothèse du suicide est privilégiée ».


Le site d’actualités locales Hérault H24 précise : « La victime se trouvait sur une voie ferroviaire, à quelques dizaines de mètres des quais principaux de la gare SNCF de Frontignan, quand le train est arrivé. Un sac de femme découvert non loin des lieux du drame a été récupéré par les policiers ». Dans ce sac, des effets appartenant à Corinne Gouget, notamment un chéquier, ce qui permettra de l’identifier (ce qui devra être confirmé par une analyse ADN car le corps « n’est pas identifiable »).

De nombreux lecteurs et sympathisants de Corinne s’interrogent néanmoins. La thèse du suicide leur semble inconcevable, parce qu’elle avait « de nombreux projets en cours et à venir, notamment un livre de cuisine » ; mais aussi parce que, selon certains internautes, elle se serait présentée à la gare avec ses valises. « On n’emmène pas ses valises lorsqu’on l’on veut se suicider », estiment certains sur les réseaux sociaux, qui pensent que la nutritionniste a été « poussée », et qu’il s’agit donc d’un « suicide assisté ».
« C’est un suicide », affirme son webmaster

Eric Buzin, le webmaster et ami intime de Corinne Gouget, nie toutes ces suppositions qu’il assimile à des rumeurs. « Pour moi c’est un suicide (…) Elle en avait juste raz la casquette de sa vie, elle s’est éloignée de la gare le long de la voie ferrée puis s’est jetée sous un train… En même temps, les gens l’ont poussée à se suicider, les lobbies pharmaceutiques et agro-alimentaires sont des assassins en puissance. C’est eux qui l’ont poussée au suicide. Pas besoin de quelqu’un derrière pour te flinguer… L’exaspération existe et c’est bien pire qu’un tueur à gage… », indique-t-il notamment sur son blog.

C’est désormais aux forces de l’ordre d’examiner les preuves qui permettront d’accréditer un scénario plutôt que l’autre. Pour l’instant, aucun élément n’a été communiqué à la presse, ce qui est tout à fait logique dans le cadre d’une enquête comme celle-ci.

3 commentaires:

  1. Indépendamment des traitements quotidiens oraux ou futurs administrés par voie injectable, ceux-ci nécessitent des visites de soins de santé pour les médicaments et une surveillance de la sécurité et de la réponse. Si les patients sont traités suffisamment tôt, avant que beaucoup de dommages au système immunitaire ne se soient produits, leur espérance de vie est proche de la normale, tant qu'ils continuent à recevoir un traitement efficace. Cependant, lorsque les patients arrêtent le traitement, le virus se rétablit à un niveau élevé chez la plupart des patients, parfois associé à une maladie grave, car je suis passé par là et même par un risque accru de décès. Le but de «guérir» est en cours mais je crois toujours que mon gouvernement a fabriqué des millions de médicaments ARV au lieu de trouver un traitement. pour la thérapie et le suivi continus. Les ARV seuls ne peuvent pas guérir le VIH, car parmi les cellules infectées se trouvent des cellules mémoires CD4 de très longue durée et peut-être d'autres cellules qui agissent comme des réservoirs à long terme. Le VIH peut se cacher dans ces cellules sans être détecté par le système immunitaire de l'organisme. Par conséquent, même lorsque l'ART bloque complètement les cycles d'infection ultérieurs des cellules, les réservoirs infectés avant l'initiation du traitement persistent et, à partir de ces réservoirs, le VIH rebondit si le traitement est arrêté. "Guérir" pourrait signifier un traitement d'éradication, ce qui signifie débarrasser complètement le corps du virus du réservoir ou un traitement VIH fonctionnel, où le VIH peut rester dans les cellules du réservoir mais le rebond à des niveaux élevés est empêché après une interruption du traitement. croit qu'il y a un espoir pour les personnes souffrant de cancer, le VIH, le sida, l'herpès, le diabète, l'hépatite, j'ai lu sur lui en ligne comment il guérit Tasha et Tara alors je l'ai contacté sur drituaherbalcenter@gmail.com crois moi c'était facile j'ai bu son phytothérapie pendant deux semaines et j'ai été guéri juste comme ce n'est pas le Dr Itua un homme merveilleux? Oui il l'est! Je le remercie tellement si je vais vous dire que si vous souffrez de l'une de ces maladies, contactez-le, il est gentil.

    RépondreSupprimer
  2. Thank you for sharing
    https://aab-edu.net/

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas si mon cas vous intéresserait. Voici les informations de contact du Dr Itua, drituaherbalcenter @ gmail.com Ou mobile +2348149277967 Il parle aussi de Whatsapp.
    J'ai été soigné pour le génotype 2 de l'hépatite C à partir du 14 janvier 2017. Je l'ai traité avec le Dr Itua Herbal Medicine qu'il m'a préparé et envoyé par le biais du service Courrier EMS et je l'ai reçu au bureau de poste de l'Ohio. Je bois dans les deux semaines suivant les instructions moi dans et j'ai été guéri.Juste dans deux semaines, n'est-ce pas joyeux.oui je suis heureux et mon cœur se remplit de joie
    Je suis exposé à un risque élevé de rechute du lymphome en raison de l'exposition constante au virus de l'hépatite C.
    Pour que je puisse avoir le maximum de chances de guérir de mon lymphome non hodgkinien, l'hépatite C doit être traitée rapidement, sinon ma vie sera en danger. Le Dr Itua a redonné du sens à ma vie. Et à mon ami Nicky, qui m'a dirigé vers le centre de traitement pour Dr Itua, je vous ai toujours redevable, mon cher ami. Le docteur Itua m'a assuré qu'il pouvait aussi guérir de la maladie suivante: VIH, COPD, DIABÈTE, HERPES. VIRUS, HÉPATITE,

    RépondreSupprimer